Public Uses of Human Remains and Relics in History

Silvia Cavicchioli, Luigi Provero (éd.), Public Uses of Human Remains and Relics in History, New-York & Londres, Routledge, 2020.

Le thème principal de cet ouvrage est l’importance de l’usage public des restes humains dans une perspective historique. Le livre présente une série d’étude de cas qui visent à offrir des réflexions historiographiques et méthodologiques, et à fournir des approches interprétatives mettant en lumière la manière dont, au cours des âges et suivant une succession de pratiques et usages complexes, les restes humains ont été investis d’une pluralité de significations. Couvrant une période allant de la fin de l’Antiquité au temps présent, les contributions sont le résultat combiné d’une recherche pluridisciplinaire portant sur la péninsule italienne, qui n’a jusqu’à présent jamais fait l’objet d’une enquête menée dans une perspective historique de longue durée et multidisciplinaire.


Des reliques des grands hommes aux restes des patriotes, et des échantillons anatomiques aux squelettes des saints: par ces cas d’études, les chercheurs impliqués ont analysé un large spectre de restes humains (réels ou donnés pour tels) et de significations qui leur furent attribuées afin de déchiffrer leurs fonctions au long des siècles. Ce faisant, ils ont traversé les frontières des interprétations en histoire politique, histoire religieuse et histoire des sciences, comme cela était rendu nécessaire par les questions qui visaient à prendre en compte à la foi les dimensions anthropologiques, sociales et culturels d’un sujet complexe.

>Voir les informations sur le site de l’éditeur

>Télécharger la table des matières


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.