Transitions funéraires en occident, 3 : Transitions funéraires contemporaines. Savoirs, pratiques, Institutions (XVIIIe-XXIe siècle). Padoue, Università Degli Studi, 2-3 octobre 2019

Troisième rencontre internationale du programme, le colloque de Padoue, après ceux de Créteil en juin 2017 et Rome en septembre 2018, portera sur les deux transitions funéraires dites « contemporaines ». La première, au tournant des XVIIIe et XIXe siècles, a donné naissance à la notion même de transition funéraire et au cimetière moderne, théâtre d’un culte des morts qui fut un des ancrages anthropologiques et culturels les plus répandus et les plus unanimes de l’Europe des XIXe et XXe siècles. La seconde, qui a démarré dans les années 1960 et dans laquelle nous sommes engagés, dont un des aspects les plus saillants (mais non le seul) est le retour ou la réinvention de la crémation en Occident, après 1500 ans d’absence, dans un esprit et selon des procédés bien différents de ses formes antiques ou « orientales ». La rencontre voudrait tenir à part égale sur les deux transitions et réfléchir, dans une perspective comparatiste, à la signification de pareils événements anthropologiques.

Organisateurs : Guillaume Cuchet et Carlotta Sorba

Lieu : Università degli Studi di Padova, Sala Bortolami, Palazzo Joloch Gulinelli, via de Vescovado, 30, Padoue.

Contacts : guillaume.cuchet(at)u-pec.fr ; michele.magri(a)studenti.unipd.it ; secrant(at)efrome.it

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Transizioni-funerarie_Locandina_DEF-354x500.jpg.

Lire la suite…



Citer ce billet
Nicolas Laubry (2019, 10 septembre). Transitions funéraires en occident, 3 : Transitions funéraires contemporaines. Savoirs, pratiques, Institutions (XVIIIe-XXIe siècle). Padoue, Università Degli Studi, 2-3 octobre 2019. Transitions funéraires. Consulté le 12 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/utnn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.